Preparer Un Examen - 1 -

969868781214828660-tunisie-gif-9.gifbaccaleaureat-1.jpg 969868781214828660-tunisie-gif-9.gif

mini2-49821655huyuhj-jpg-7.jpgin-the10-8.gif

Tlatli Lotfi

Preparer un examen

 

sommeil , les somnifères, médecines doucessommeil , les somnifères, médecines douces

 

Preparer un examen 1 :  Sommeil ,Sonniféres,Médecines douces

 

Chacun d'entre vous va trouver sa manière personnelle de préparer son examen. Les quelques conseils proposés ici peuvent vous y aider. Retenez ce qui vous intéresse et appliquez ce que vous pensez être bon pour vous.
Préparer un examen demande beaucoup d'énergie, vous devez mettre en place des règles de vie pendant quelques mois pour être au mieux de votre forme. Dans ces conditions, vous allez pouvoir vous booster pour améliorer votre concentration et travailler votre mémoire. Vous pourrez ainsi appréhender en toute sérénité le début de vos révisions qui doivent être organisées et planifiées pour chacune des matières sur lesquelles vous serez évalué         

Quelles sont les règles principales d'un bon sommeil  ?                                      

 Dormez à des heures régulières, plutôt tôt que tard. Le sommeil en début de nuit est beaucoup plus réparateur qu'en fin de nuit. Si vous dormez de 22 h à 6 h, vous serez beaucoup plus en forme que si vous dormez de 1h à 9 h.  La mémoire nécessite entre 6 et 8 heures de sommeil pour acquérir les connaissances apprises pendant la journée : pas de nuit à moins de 6 heures, le mieux étant des nuits de 8 heures.  Le soir lorsque vous vous sentez fatigué, c'est-à-dire que vous baillez, que vos yeux se ferment, que vous n'arrivez plus à vous concentrer, c'est le moment de vous coucher. Si vous attendez trop vous allez manquer un cycle de sommeil et ne réussirez à vous endormir qu'au début du prochain, sachant qu'un cycle dure en moyenne 1h30.

Quand pouvez-vous dire que vous avez des problèmes de sommeil ?

Si vous n’avez pas assez d’heures de sommeil car vous avez du mal à vous endormir, si au contraire vous vous réveillez prématurément prévue Si vous n’avez pas un sommeil profond : votre sommeil est agité et léger   

   Que faire pour bien dormir ?                                                                                                                        

20 minutes avant de dormir, aérez votre chambre, s'il fait trop froid planquez-vous sous votre couette : la diminution de la température va mettre votre corps en

Préparation pour le sommeil.

·  Ne vous couchez pas à des heures trop tardives car votre sommeil sera beaucoup moins réparateur.

·  Le soir, essayez de vous détendre : prenez un bain, écoutez de la musique, pensez à des choses agréables ...
Vous pouvez également boire une tisane ou un verre de lait chaud avec du miel, c'est assez efficace.

·  Dans la journée, pensez à avoir une activité physique : la fatigue physique détendra votre corps et votre esprit.

·  Arrêtez toute activité intellectuelle intense une heure avant de vous coucher.

·  Évitez de fumer, de boire du soda, du café, du thé, de l'alcool, du jus de fruit.

 

 

Que faire en cas d'insomnie ?                                                                                                                    

Les insomnies dont vous souffrez pendant les périodes de révision sont dues à un stress psychologique que vous ne gérez pas.
Dans un premier temps, appliquez les différents conseils pour bien dormir. Ensuite ou en parallèle vous pouvez avoir recours aux plantes ou à l'homéopathie. Ces traitements ne provoquent pas d'accoutumance et ont une réelle efficacité. Vous devez être patient car vous ne ressentirez leurs effets qu'au bout de 3 ou 4 jours.

Les médecines douces

L'homéopathie : Le traitement homéopathique qui vous convient est très spécifique à votre profil. Il peut s'agir de difficulté à s'endormir ou de réveils nocturnes par exemple, l'homéopathe ne vous prescrira pas le même traitement. La prise des granules ou gouttes doit être régulière et précise. Si vous n'êtes pas consciencieux, préférez une autre solution. En savoir plus Les plantes : Ce sont les ingrédients principaux des tisanes et compléments alimentaires que l'on trouve dans le commerce et en pharmacie. Si vous le voulez vous pouvez vous procurer les plantes directement dans une herboristerie et les préparer vous-même soit en décoction (plante dans l'eau froide que vous portez à ébullition) ou en infusion (eau bouillante versée sur les plantes). Certaines plantes vont vous aider à vous endormir, d'autres à éviter les réveils nocturnes ou les deux.
Les plus connues sont : l'aubépine, le tilleul, la passiflore, la valériane, le lotier corniculé. Toutes ont la particularité de lutter contre l'anxiété et la nervosité passagère provoquant des troubles du sommeil. Elles sont souvent conseillées en période d'examen.
Par contre si vous souffrez d'insomnies chroniques ou de fatigues intenses, vous devez consulter votre médecin car vous avez besoin d'une prise en charge médicale.                                                                                                                            

 Et les somnifères?                                       

 Ce sont des médicaments qui agissent effectivement sur l'insomnie mais n'ont aucun effet sur la cause de celle-ci. Ils suppriment la phase de sommeil paradoxale, celle pendant laquelle vous rêvez et organisez les différentes informations emmagasinées dans votre cerveau pendant la journée. Cela risque de perturber le fonctionnement de votre mémoire et d'affaiblir vos performances physiques et intellectuelles.
De plus, ils peuvent entraîner une accoutumance, une dépendance psychique et physique. En résumé, Cela peut provoquer des insomnies, une certaine irritabilité, de l'anxiété, des douleurs musculaires... Finalement, souvenez-vous que le sommeil doit être une activité naturelle : les tranquillisants et les somnifères étant de fausses solutions.
S’accorder des pauses est essentiel pour optimiser ses révisions. Lorsque vous êtes devant un cahier et incapable de lire plus de 3 lignes, c’est le moment de vous détendre : passez un coup de fil pendant 30 min, faites une ballade, cuisinez un gâteau pour le manger pendant que vous travaillez, prenez un bain, faites du vélo, allez nager, ...faites ce qui vous plait de façon à oublier quelques instants votre examen et vos révisions. Le temps de détente suffisant n’est pas le même pour tout le monde, ne tombez dans aucun des extrêmes : une journée entière de détente c’est trop la semaine avant l’examen, 5 minutes ce n’est pas ?

     

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site